Le coup de gueule de Roger Federer contre Rafael Nadal

TENNIS Le Suisse reproche à l'Espagnol d'être trop lent pour servir...

R.S.

— 

Le tennisman suisse Roger Federer, lors de la finale du tournoi de Dubaï, remportée face à Andy Murray, le 3 mars 2012.
Le tennisman suisse Roger Federer, lors de la finale du tournoi de Dubaï, remportée face à Andy Murray, le 3 mars 2012. — M.Salem/REUTERS

Quelques secondes de concentration, une dizaine de rebonds de balle, un slip et des cheveux à remettre en place. Le petit rituel d’avant-service de Rafael Nadal est bien trop long pour Roger Federer. Interrogé en conférence de presse avant le tournoi d'Indian Wells, le Suisse a glissé une petite attaque à son rival espagnol, avec qui les rapports se tendent légèrement depuis quelque temps.

Au sujet des fameuses «time violations», le Suisse avoue ne pas comprendre «comment on peut jouer un match de quatre heures avec Rafa sans qu'il ne soit jamais sanctionné pour dépassement de temps». Pour lui, les arbitres devraient respecter la règle des vingt secondes allouées pour tout engagement (rebonds de balles compris) par la fédération internationale. Or, l’ATP en tolère cinq de plus en moyenne. S’en tenir à 20 secondes «lui paraîtrait naturel. Il y a des fois où les arbitres pourraient être un peu plus fermes sur cette question.»

Contre l'idée d'un chrono

Au final, c’est le spectacle proposé au public qui pâtit de ces temps morts à rallonge. «Parce qu’à la fin de la journée, je ne sais pas si les fans ne sont pas frustrés de n'avoir vu que cinq points en cinq minutes.» Un temps évoquée, l’idée d’installer un chrono sur le court pour presser les joueurs au service n’emballe pas plus que cela le numéro 3 mondial. «J’espère qu’on n’ira pas si loin. On doit être capable de s’entendre. Mais on ne doit pas perdre des fans à cause de cela.» Avant cela, il pourrait perdre un copain espagnol sur ce coup-là.