Sport

Le LMBC ne veut pas respecter la légende

C'est un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître. Actuel coleader de Pro B, Limoges, chez qui se déplace à Lille samedi, a marqué l'historie du basket français. Seul club de l'Hexagone champion d'Eu...

C'est un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître. Actuel coleader de Pro B, Limoges, chez qui se déplace à Lille samedi, a marqué l'historie du basket français. Seul club de l'Hexagone champion d'Europe (1993), le CSP était quasiment intouchable dans les années 90. Avant de redescendre de son piédestal pour cause de problèmes financiers « A l'époque, c'était un véritable emblème avec Dacoury and co. Mais c'est un emblème qui a fini par tomber », se rappelle Servais Tomavo, le président d'un LMBC, qui d'ailleurs ne respecte pas les symboles. Depuis que Lille et Limoges s'affrontent en Pro B, le club nordiste a toujours gagné (trois victoires). Même si samedi, le LMBC, 6e au classement, ne partira pas favori. « De toute façon, on risque quoi ? on risque de gagner. Ce sont eux qui ont la pression, pas nous », sourit Tomavo. Reste qu'en cas de succès à Limoges, Lille assurera définitivement son maintien. Et mettra un coup de plus à la légende.F. l.