Roland-Garros (1er tour) : Paul-Henri Mathieu montre la voie au clan français

©2006 20 minutes

— 

Monfils a été rejoint par Paul-Henri Mathieu, vainqueur facile de l'Allemand Björn Phau (6-4, 6-2, 6-1), et de Julien Benneteau, qui a battu le Serbe Janko Tipsarevic (6-2, 6-4, 6-7 (5/7), 6-3).
Monfils a été rejoint par Paul-Henri Mathieu, vainqueur facile de l'Allemand Björn Phau (6-4, 6-2, 6-1), et de Julien Benneteau, qui a battu le Serbe Janko Tipsarevic (6-2, 6-4, 6-7 (5/7), 6-3). — Bertran Guay AFP

Spécialiste des matchs à rallonge, Paul-Henri Mathieu a fait court hier, en dominant l'Allemand Bjorn Phau (6-4, 6-2, 6-1). « Le principal, c'était de gagner en trois sets ce premier tour. J'ai fait un match solide, ça fait du bien », avouait la tête de série nº 29. Au prochain tour, le Strasbourgeois retrouvera son compatriote Florent Serra, victorieux non sans mal du Tchèque Robin Vik (6-1, 1-6, 7-5, 6-4).

Le tableau masculin a cependant été amputé de plusieurs tricolores, comme Gilles Simon, Nicolas Mahut, Jean-Christophe Faurel et Olivier Patience. Absent des courts depuis Monte-Carlo, Julien Benneteau a de son côté retrouvé le chemin de la victoire, malgré quelques difficultés physiques face au Serbe Janko Tipsarevic (6-2, 6-4, 6-7, 6-3). « J'ai senti un début de crampes au dernier jeu, mais je crois que c'était plus lié au stress qu'à la fatigue », a confié le Bressan.

Chez les Françaises, la performance du jour a failli venir de Séverine Brémond, qui a finalement craqué au moment de conclure face à la poupée russe Maria Kirilenko, nº 22 au classement WTA (6-1, 2-6, 6-8).

Gaël Anger