Yannick Jauzion : «Il devrait y avoir du suspense»

©2006 20 minutes

— 

Interview de Yannick Jauzion, trois-quarts centre du Stade Toulousain.

Dans quelles dispositions abordez-vous cette demi-finale du Top 14 ?

Nous sommes plus reposés, mentalement et physiquement, que les années précédentes (Toulouse a été éliminé de la Coupe d'Europe dès les quarts de finale, après trois finales consécutives). Cette fraîcheur devrait nous servir tout comme le stage effectué à Saint-Cyprien (Pyrénées-Orientales) du 18 au 21 avril.

A quel type de match vous attendez-vous ?

Ce sera une rencontre entre deux grandes équipes. Je pense que tout se jouera vers la fin, comme lors de nos deux matchs de l'an dernier [finale de Coupe d'Europe remportée par Toulouse 18-12 après prolongations, demi-finale du Championnat perdue 23-18]. Il devrait y avoir du suspense, tant mieux pour le spectacle !

La rivalité avec Paris dépasse-t-elle le cadre sportif ?

Non. Nous avons de très bonnes relations avec les Parisiens en dehors du terrain. Mais sur la pelouse, il y a forcément des tensions, car chacun veut gagner ses duels.

Comme la plupart de vos coéquipiers, vous n'avez jamais été champion de France...

Le fait d'avoir gagné deux Coupes d'Europe (2003 et 2005) me donne encore plus envie de gagner le Bouclier de Brennus. C'est un trophée historique en France. Les supporteurs le préfèrent à la Heineken Cup.

Recueilli par Nicolas Stival