Christopher Pratt : «Il me tient à coeur de faire un coup ici»

©2006 20 minutes

— 

Interview de Christopher Pratt, Espoir Crédit Agricole.

Que pensez-vous de l'édition 2006 de la Solo Méditerranée qui débute demain ?

C'est la première épreuve du championnat de France en solitaire. Cette édition alterne petits parcours et longues étapes avec un plateau très relevé de trente concurrents. On a tous le même bateau. Tout se jouera sur la qualité du skipper.

Quelles sont vos ambitions ?

J'étais sixième l'an passé. J'aimerais être parmi les cinq premiers cette année. Mais les autres concurrents me connaissent maintenant.

Vous avez grandi à Marseille, est-ce un avantage pour vous ?

Sur les petits parcours, c'est sûr. Mais quand tu connais trop bien une zone, c'est à double tranchant. Ta vigilance baisse et tu peux te faire piéger par les vents tournants dans la rade de Marseille. Par contre, je n'ai aucun repère sur les longues distances. Mais c'est vrai qu'il me tient à coeur de faire un coup ici.

Recueilli par Gaël Garguilo