Le BCM fait table rase du passé

©2006 20 minutes

— 

Un nouveau cycle commence. Sorti par Strasbourg ce week-end en quart de finale de Pro A, le BCM Gravelines est entré pleinement dans la préparation de la saison prochaine. Une saison en totale rupture avec la précédente, puisque Fabrice Courcier va quitter le club. «Je tiens à dire que ce n'est pas Fabrice Courcier qui quitte Gravelines, on l'a fait partir», corrige l'entraîneur, qui était pourtant très apprécié de ses joueurs. « Fabrice est un bon coach. Il nous a emmenés en finale du Championnat en 2004, en finale de la Semaine des As et à la victoire en Coupe de France l'an passé. Pour tout ça, merci », lâche Dainius Adomaitis, le capitaine maritime.

Malgré cette ambiance de fin de règne, pesante depuis quelques semaines déjà, « ce fut plutôt une bonne saison » estime Hervé Beddeleem, le directeur exécutif nordiste, qui a déjà hâte de passer à la suivante. Le nouveau maître du banc, Frédéric Sarre, a tout de même déjà annoncé qu'il allait chambouler l'effectif, pour en reconstruire un autre avec un accent plus français. Adomaitis et Turner devraient rester. Dubiez et Kuzminskas, que les dirigeants Maritimes aimeraient prolonger, sont dans l'expectative. Le reste de l'effectif est appelé à quitter le club. Avec qui pour les remplacer ? Le meneur strasbourgeois Aymeric Jeanneau plaît beaucoup, l'intérieur de Bourg Jérôme Schmitt pourrait faire le voyage avec son coach. Que des internationaux.

Antoine Maes