Ludovic Delporte : «Le challenge de Bordeaux est attirant»

©2006 20 minutes

— 

Interview de Ludovic Delporte, milieu de terrain d'Osasuna.

Vous venez de terminer votre deuxième saison à Osasuna (Espagne), 4e de la Liga. Malgré tout, vous êtes méconnu en France. Comment l'expliquez-vous ?

C'est logique, j'ai quitté le football français en 2002. A Lens, j'ai débuté en D1 avec Daniel Leclercq. Il a été remplacé en cours de saison par François Brisson qui me faisait moins confiance. J'ai été prêté à Laval en D2, avant de revenir à Lens où Joël Muller ne me faisait pas jouer. Je suis alors parti en cours de saison à Ferrol, en D2 espagnole. Puis, j'ai signé à Albacete où je suis resté deux saisons et où j'ai eu la chance de monter en Liga. J'ai alors signé à Osasuna, un club qui m'a bien réussi.

La belle saison d'Osasuna et vos 9 passes décisives vous ont donc permis de sortir de l'ombre ?

En France, oui, car la presse espagnole s'intéresse à moi déjà depuis un certain temps (Rires). J'ai terminé 3e meilleur passeur de la Liga et, par rapport au temps passé sur le terrain, les statistiques démontrent que je ne suis devancé que par Ronaldinho.

Envisagez-vous néanmoins de quitter votre club ?

Certains clubs m'intéressent, et je ne cache pas que Bordeaux en fait partie. Mais a priori, Osasuna ne désire pas me laisser partir et s'apprête à me proposer une prolongation de contrat. Nous allons en discuter.

Que vous inspire l'intérêt que vous portent les Girondins ?

C'est un club stable, qui a une histoire et où sont passés des joueurs prestigieux tels que Dugarry, Zidane et Lizarazu. Il y a actuellement un effectif de qualité et un grand entraîneur. Les Girondins sont qualifiés pour la Ligue des champions. Le challenge sportif est très attirant.

Recueilli par Félix Chiocca