Harnes frappe aux portes de l'élite du volley français

— 

« Si on nous avait dit qu'on en serait là aujourd'hui, lâche le coach Christophe Haffner, beaucoup auraient rigolé. » Le sourire a dû disparaître des visages des concurrents d'Harnes en Ligue B. Leader avec cinq points d'avance à sept journées de la fin, le club artésien a pris une sérieuse option sur le titre. Et sur une deuxième montée d'affilée. Un exploit pas si surprenant si l'on en croit l'entraîneur : « On a parlé du promu qui surfait sur la vague mais ce n'est pas ça. On a conservé le noyau dur et bien recruté. Je savais qu'on avait l'équipe pour se maintenir ». Désormais, en Artois, c'est d'accession en élite dont il est question. « La saison sera réussie, mais l'appétit vient en mangeant », avoue le coach. La récente défaite face à Orange ne semble même pas avoir entamé la confiance des Harnésiens. « On a un calendrier favorable avant de jouer nos concurrents directs, affirme Haffner. On a les cartes en main. »J. D.