Football: Harald Schumacher regrette pour Patrick Battiston

FOOTBALL Trente ans après, Harald Schumacher revient sur le match qui l’a catalogué «Boucher de Séville»...

J L.-M.

— 

Harald Schumacher, le gardien allemand face à Patrick Battiston lors de la demi-finale de la Coupe du monde 1982 à Seville.
Harald Schumacher, le gardien allemand face à Patrick Battiston lors de la demi-finale de la Coupe du monde 1982 à Seville. — STAFF / AFP

«Je regrette tout ce qui s'est passé après le choc avec Battiston.» Les excuses arrivent bien tard de la part de Harald Schumacher, le joueur honni par les Français depuis cette demi-finale entre l’Allemagne et la France.

Le «Boucher de Séville» de 1982, qui avait amoché Patrick Battiston, revient dans Le Figaro sur ce match qui a fait de lui «le salaud : «Je suis heureux de pouvoir m'expliquer. Cela me permet de montrer que la réalité est plus complexe que l'image. Je regrette évidemment ce qui est arrivé à Battiston.»

L’ancien footballeur fait ensuite un vrai mea culpa: « je regrette tout ce qui s'est passé après le choc avec Battiston. Je me suis déjà excusé de ne pas avoir pris de ses nouvelles lorsqu'il était K.-O. Mais je me disais alors que si je m'approchais les choses pouvaient dégénérer. A l'issue du match, un journaliste m'a intercepté pour m'informer que Battiston avait perdu deux dents. J'étais soulagé car j'avais peur que cela soit beaucoup plus grave. Je lui ai alors répondu: «S'il n'y a que ça, je lui payerai les frais de dentiste.» Cette déclaration était maladroite mais elle n'avait rien de cynique. Enfin, je regrette que la délégation allemande et moi-même ne soyons pas allés prendre des nouvelles de Patrick Battiston à l'hôpital.» Mieux vaut tard que jamais.