Franck Ribéry «essaye de redonner une bonne image»

FOOTBALL Le milieu de l'équipe de France et du Bayern est en reconquête du public français...

B.V.

— 

L'attaquant du Bayern Munich, Franck Ribéry, lors d'un match contre dortmund, le 19 novembre 2011 .
L'attaquant du Bayern Munich, Franck Ribéry, lors d'un match contre dortmund, le 19 novembre 2011 . — REUTERS

Franck Ribéry veut récupérer son pays. Après une longue interview confession donnée à L’Equipe Magazine il y a dix jours, le milieu de terrain du Bayern et de l’équipe de France s’est, cette fois, confié à RTL, avec toujours autant de phrases chocs, à mi-chemin entre introspection et supplique d’absolution. «Je pense que de l’extérieur, j’ai bien réussi et j’essaie de redonner une bonne image, de redonner le plaisir aux supporters français, comme je l’ai connu avant», avoue-t-il ainsi.

Il a su faire «le dos rond»

Revenant sur une année 2010 qui s’est apparentée pour lui à un long cauchemar, Ribéry estime avec le recul «qu’il a su faire le dos rond». «J’ai su faire le silence aussi et puis à un moment donné, on a laissé passé l’orage. J’ai retrouvé mon meilleur niveau en tant que footballeur […] c'était important pour moi. Je suis heureux.» Reste à le faire encore chez les Bleus. «Je pense que le dernier match contre la Belgique a été beaucoup mieux. Que ce soit dans le jeu et même le contact avec les gens, c’est sûr que ce n’est pas encore parfait, c’est toujours pas le top comme avant mais tout doucement, avec le travail, c’est à moi de faire le nécessaire, ce qu’il faut sur le terrain», assure-t-il.

Conscient de l’opportunité que représente le match face à l’Allemagne pour s’installer définitivement comme le choix n°1 à l’aile gauche dans la tête de Laurent Blanc, l’enfant de Boulogne-sur-Mer sait que la partie ne sera pas facile à Brême, mercredi prochain. «C’est une équipe qui se trouve facilement, qui est bien organisée et qui marque beaucoup de buts. Actuellement, nous on est une équipe qui est de mieux en mieux mais il reste encore des choses à améliorer. Je pense que tout doucement on va réussir et il faut continuer comme cela.»