Pour Aulas, « la 2e place reste l'objectif du club »

— 

La situation est préoccupante, mais pas encore désespérée. Relégué à la 5e place de la Ligue 1, à trois points du Losc (3e) qui compte un match en retard, l'OL voit s'éloigner un peu plus ses chances de terminer sur le podium au terme de la saison. « Mi-mars, on saura si les dix derniers matchs nous donnent la possibilité d'accrocher la 3e place », estime Rémi Garde. Son équipe aura alors affronté quelques-uns de ses concurrents directs, notamment Lille et Saint-Etienne. Pour sa part, Anthony Reveillère est convaincu que « tout se jouera lors de la dernière journée », comme ce fut le cas la saison dernière lorsque les hommes de Claude Puel avaient décroché à Monaco leur billet pour les barrages de la Ligue des champions. Mais pour Jean-Michel Aulas, le podium n'est pas une fin en soit. « La 2e place reste l'objectif du club », a-t-il annoncé dimanche sur OLTV. « Il faut se dire que nous n'avons plus le droit à l'échec. Nous devons donc gagner dès samedi contre le Paris SG afin de revenir sur Montpellier. » Ce ne sera pas une mince affaire. Mais le président de l'OL affirme que « nous avons ce qu'il faut pour rivaliser avec Paris. »S. M.