Basket (NBA) : Dallas impitoyable avec les Spurs

©2006 20 minutes

— 

San Antonio, tenant du titre, et son meneur de jeu français Tony Parker ne sont plus menés que 3 à 2 par Dallas en demi-finale de la Conférence Ouest du Championnat nord-américain de basket-ball (NBA), après leur victoire (98-97) lors du match N.5, mercredi à San Antonio (Texas).
San Antonio, tenant du titre, et son meneur de jeu français Tony Parker ne sont plus menés que 3 à 2 par Dallas en demi-finale de la Conférence Ouest du Championnat nord-américain de basket-ball (NBA), après leur victoire (98-97) lors du match N.5, mercredi à San Antonio (Texas). — Stephen Dunn AFP/Getty Images/Archives

« Il ne faut jamais sous-estimer le coeur d'un champion », avait lancé l'entraîneur Rudy Tomjanovich après le doublé miraculeux de ses Houston Rockets en 1995. Les Dallas Mavericks ont bien failli vérifier l'adage à leurs dépens. Menés 3-1 dans la série, puis relégués à 20 points dans le deuxième quart-temps du septième match, lundi soir, les San Antonio Spurs ont finalement rendu les armes en prolongation (111-119).

« C'est la meilleure série que j'ai pu disputer. Chaque équipe a tout donné jusqu'au bout, et cela s'est joué à trois fois rien », témoignait Tim Duncan, catalyseur du come-back des Spurs avec 41 points (son record en play-offs) et 15 rebonds. « On était revenu de l'enfer. Je pensais qu'on avait vraiment le match en mains avec 3 points d'avance à 30 secondes de la fin, analysait son coéquipier français Tony Parker (24 points). Je suis déçu mais je ne peux pas dire que Dallas ne mérite pas sa qualification. C'est une belle équipe, composée de très bons joueurs. »

Elément clé de la victoire des Mavs, Dirk Nowitzki (37 points, 15 rebonds) a ainsi éclaboussé de sa classe ce derby texan. « J'ai vu la victoire nous échapper, ainsi que notre superbe saison. J'ai foncé vers le cercle, expliquait l'Allemand, auteur du panier (plus faute) de l'égalisation à 103-103. On a disputé sept matchs incroyables. Je savais que c'était à notre tour de gagner. »

Sébastien Bordas

Comme la saison passée dans la Conférence Est, les Detroit Pistons et les Miami Heat se disputeront une place en finale de la NBA.