Basket (Pro A) : l'Asvel n'a plus le droit à l'erreur

©2006 20 minutes

— 

La formation de Claude Bergeaud ne pouvait pas plus mal débuter les phases finales du Championnat de France Pro A. Hier, Villeurbanne s'est logiquement incliné au Mans (79-69), lors des quarts de finale aller, au terme d'une rencontre dominée quasiment de bout en bout par les Sarthois. A l'instar de Strasbourg, le champion de France en titre battu à Gravelines (70-61), l'Asvel devra impérativement remporter le match retour, demain (20 h), à l'Astroballe, afin de pouvoir disputer un match d'appui dans sa salle deux jours plus tard. De leur côté, Pau-Orthez et Nancy, vainqueurs respectivement à Cholet (76-79) et à Chalon-sur-Saône (72-98), ont pris une sérieuse option sur la qualification pour les demi-finales.

La coupure de dix jours a donc été préjudiciable aux partenaires de Makan Dioumassi qui restaient pourtant sur quatre succès consécutifs, dont un obtenu face au Mans il y a quinze jours (89-60). Pour leur cinquième rencontre depuis le 13 mai, les joueurs de Vincent Collet ont quant à eux poursuivi sur la lancée du tour préliminaire remporté face à Bourg-en-Bresse. Dominateur dans le jeu intérieur à l'image de l'Américain Kenny Gregory (24 points, 8 rebonds), le lauréat de la Semaine des As a rapidement pris les commandes de la partie (20-13, 10e minute). L'écart a encore augmenté lors du 2e quart-temps puisque l'Asvel a regagné les vestiaires avec 12 points de retard (40-28). Le club rhodanien s'est relancé au retour des vestiaires (56-51 à la 30e) avant d'encaisser un 16-7 rédhibitoire.

Stéphane Marteau