Handball : un barrage à franchir et la D2 leur tend les bras

©2006 20 minutes

— 

« C'est le match le plus important de l'année. » Opposés samedi soir à Valence pour le barrage aller d'accession en D2, les Girondins espèrent creuser un écart conséquent avant le barrage retour, une semaine plus tard. A cette occasion, un déplacement en bus est prévu le 4 juin dans la Drôme.

« Je m'attends à une rencontre très serrée, j'ai eu quelques informations sur Valence. C'est une équipe qui vendra chèrement sa peau. Il faudra être performant dans tous les secteurs de jeu », lâche Geoffrey Cassagne, l'entraîneur des Marine et Blanc. Après une saison longue et usante, « tout le monde a envie de partir en vacances l'esprit libéré », ajoute-t-il. Troisièmes de leur poule derrière Saint-Cyr-sur-Loire et la réserve d'Ivry, les Girondins avaient pour objectif de début de saison d'accéder en D2 dans les deux ans. « Si cela doit venir cette année, on ne va pas se gêner », lâche Geoffrey Cassagne. Un rêve qui pourrait rapidement devenir réalité pour un club qui cherche à redorer son blason.