Riner met les idées reçues au tapis

romain scotto

— 

Teddy Riner a remporté cinq fois le Tournoi de Paris.
Teddy Riner a remporté cinq fois le Tournoi de Paris. — A. GELEBART / 20 MINUTES

A Bercy, où il a été sacré champion du monde l'année dernière, Teddy Riner est bien chez lui. Le poids lourd du judo français vise dimanche un cinquième titre au Tournoi de Paris. L'occasion de découvrir un peu plus celui qui a les yeux déjà braqués sur les Jeux de Londres, en le soumettant à certaines idées reçues.

Vous êtes un surdoué. « Je ne suis pas d'accord. Quand les entraîneurs m'ont vu arriver en pôle espoir, je me faisais démonter par tout le monde. Puis j'ai commencé à faire chuter les adultes parce que j'en avais marre de tomber. Et on m'a amené à l'Insep. Là, j'ai pris cher.
Vous êtes un grand enfant. « Ah oui, carrément. Un gros bébé même. C'est mon surnom. J'ai 22 ans, mais dans la tête… je suis un enfant. J'adore les dessins animés, les bandes dessinées par exemple. »

Vous détestez la presse people. « J'ai été dedans, ça m'a fait rire. C'était des photos volées à Saint-Barth. Tu ne t'y attends pas, tu ne les vois pas. Se planquer pour prendre des photos (il souffle)… Il n'y a plus de vie privée. Ce n'est pas top. »

Vous êtes arrogant en compétition. « Non. Ce n'est pas mon tempérament. Je donne tout ce que j'ai, j'explose en fêtant ma victoire, mais je suis fair-play et pas nonchalant. Que je fête mes victoires, ce n'est pas apprécié, mais je ne suis pas là pour faire plaisir aux gens. »

Vous avez un avenir au cinéma. « Ça me plairait plus tard. On fait les Jeux et après, on verra. On m'a proposé de jouer dans des séries, des films. Je me verrais bien dans des films d'action. Moi, j'aime beaucoup Chris Tucker dans Rush Hour, Eddie Murphy, Wesley Snipes et Steven Seagal. Il ne meurt jamais dans ses films. »

Vous arrêtez le judo si vous êtes champion olympique. « Non. 2012 est un grand point dans ma vie. C'est le début de quelque chose. Il faudra recommencer après. En fait, je vois les Jeux et après on verra. Je veux d'abord juste être champion olympique. Il ne faut pas être gourmand. »