Avec Clément Grenier, l'OL peut fonder de gros espoirs

Stéphane Marteau

— 

Clément Grenier samedi face à Dijon
Clément Grenier samedi face à Dijon — Laurent Cipriani/AP/SIPA

Il n'a pas marqué, ni même adressé de passe décisive. Mais dans une position plus reculée qu'à l'accoutumée, Clément Grenier a été essentiel dans le succès obtenu samedi par l'OL devant Dijon (3-1). Présent dans la récupération au côté de Gueïda Fofana, son partenaire dans les sélections de jeunes, Grenier a été très influent dans le jeu lyonnais, dont il a été la plaque tournante.

Erick Mombaerts a apprécié
« Il a énormément simplifié son jeu, souligne Rémi Garde. J'ai beaucoup de discussion avec lui. Il faut qu'il soit un peu plus lucide et un peu plus relâché dans son jeu. Mais c'est un joueur qui a un gros potentiel. Même s'il a eu encore un tout petit peu de déchet technique et s'il doit encore se simplifier la vie sur certaines phases de jeu, je trouve qu'il se l'est déjà beaucoup simplifié et qu'il a réalisé un match très intéressant. »
L'entraîneur de l'OL n'est pas le seul à avoir apprécié la prestation de ce pur produit du centre de formation, qui a relégué Yoann Gourcuff et Ederson sur le banc de touche depuis plusieurs matchs. Clément Grenier a également marqué des points auprès d'Erick Mombaerts, le sélectionneur de l'équipe de France espoirs. « Par sa vision du jeu et sa capacité à accélérer, Grenier a réalisé un très bon match, notamment en première période. » Mais à l'instar des Fofana, Lacazette et autres Kakuta qu'il était venu superviser, Mombaerts attend de Grenier qu'il soit « titulaire, performant et décisif dans son club ». L'intéressé semble sur la bonne voie.

Mercato

L'OL a obtenu le prêt avec option d'achat du défenseur central d'Al Wahda Hamdan Al-Kamali (22 ans). Cet international émirati évoluera dans un premier temps avec le groupe pro 2 (l'équipe réserve) afin de poursuivre sa progression.