« IL FALLAIT qu'on gagne »

Recueilli par Jeremy DESOBLIN

— 

Le milieu Étienne Didot sait qu'il faudra faire mieux face à Bordeaux.
Le milieu Étienne Didot sait qu'il faudra faire mieux face à Bordeaux. — F. LANCELOT/SIPA

En battant Caen samedi soir (1-0), le TFC a décroché son premier succès en 2012. Une victoire acquise dans la douleur, mais très précieuse pour la suite de la saison avoue Etienne Didot

Selon vous, obtenir la victoire

était le plus important ?
Exactement, c'est parfait pour nous, il fallait vraiment reprendre par le bon bout ce championnat, on a vraiment mal commencé l'année. On a fait une superbe première partie de saison à domicile, il fallait continuer, et c'est ce qu'on a fait ce soir, même si la deuxième période était très moyenne sur tous les plans, mais on a conservé la victoire et pour faire un bon championnat, il faut aussi des matchs comme ça.
Le TFC a vraiment eu

un maximum de réussite

dans ce match…
C'est vrai, mais je pense qu'en première mi-temps, on s'est créé de nombreuses situations, on pouvait avoir des décalages, des centres, même s'il n'y a pas eu beaucoup de frappes cadrées. En deuxième mi-temps, on a manqué un peu de tout pour confirmer même si c'est vrai que Caen a aussi élevé son niveau de jeu.
Comment expliquez-vous

cette baisse de régime

en seconde mi-temps ?
Je ne sais pas trop, je pense qu'on s'est senti au-dessus en première mi-temps parce qu'on a vraiment réussi à mettre notre jeu en place, donc on s'est peut-être reposé sur ça. Mais pour gagner, il faut s'accrocher tout un match, ce soir, c'est passé, mais c'était vraiment juste.
Le plus dur reste peut-être

à venir avec des matchs très

indécis notamment face à Bordeaux la semaine prochaine ?
Il fallait gagner ce soir pour se rassurer. On s'est préparé de la meilleure des façons en gagnant donc maintenant, à nous de nous régaler sur le terrain et de profiter de ces prochains matchs.

Déception pour les Pitchouns

Engagée en 32es de finale de la Coupe Gambardella Crédit Agricole, la formation U19 du Toulouse Football Club, entraînée par Fabrice Garrigues et composée de joueurs nés entre 1993 et 1994, s'est inclinée dimanche sur sa pelouse au stade Robert Barran à Pech-David face à Saint-Etienne sur le score serré de 1-0.