Yannick Bru peut partir tranquille

— 

Privé de six internationaux, préservés pour le tournoi des VI Nations, le Stade Toulousain est allé battre le Racing-Métro 92 samedi au Stade de France (13-19) lors de la seizième journée de Top 14 et remporte, par la même occasion, la deuxième édition du trophée Pierre de Coubertin. Outre la victoire, c'est surtout l'état d'esprit qui a plu, notamment celui des jeunes comme Christopher Tolofua (18 ans) qui fêtait sa première titularisation en Top 14 lors de ce match. « On est ravi d'avoir gagné sachant qu'on avait perdu ici l'an passé. Je suis ravi de l'état d'esprit des mecs, des gamins comme Tolofua, Galan, Jean-Marc Doussain, souligne Guy Novès. Ils voulaient rendre hommage à Yannick Bru, lui montrer qu'il pouvait aller faire le Tournoi et ne pas se faire de souci pour nous. Il y a toujours quinze mecs meilleurs que les autres mais il y a 35 mecs avec le même état d'esprit. Quand 35 mecs ont le même état d'esprit et se donnent les moyens, on peut gagner. » Des jeunes pousses du Stade Toulousain qui devront confirmer lors des semaines à venir…J. d.