Athlétisme: Powell et Jones au rendez-vous à l'US Open de New York

© 2012 AFP

— 

L'ancien recordman du monde du 100 m Asafa Powell a lancé sa campagne olympique en remportant samedi le 50 m de l'US Open, une réunion en salle qui a lieu au Madison Square Garden de New York.
L'ancien recordman du monde du 100 m Asafa Powell a lancé sa campagne olympique en remportant samedi le 50 m de l'US Open, une réunion en salle qui a lieu au Madison Square Garden de New York. — Chris Trotman afp.com

L'ancien recordman du monde du 100 m Asafa Powell a lancé sa campagne olympique en remportant samedi le 50 m de l'US Open, une réunion en salle qui a lieu au Madison Square Garden de New York.

L'US Open, qui succède dans le vénérable "Garden" aux célèbres Millrose games, partis s'exiler dans une salle plus petite mais plus moderne, a également vu l'Américaine Lolo Jones négocier un retour de blessure probant avec une victoire sur 50 m haies, une épreuve rarement courue, comme le 50 m.

En 5 sec 64/100, Powell a devancé de 03/100 son compatriote jamaïcain Nesta Carter et de 04/100 l'Américain Trell Kimmons. Justin Gatlin a fini 4e en 05.71

"Courir aussi bien si tôt dans la saison, c'est prometteur. Je suis en forme mais pas encore rapide", a indiqué Powell, qui, devant près de 6000 spectateurs, a fini à 08/100 de la meilleure performance mondiale de tous les temps, propriété du Canadien Donovan Bailey et de l'Américain Maurice Green.

Le dernier à avoir couru un 50 m plus vite que Powell est le Sud-Africain Morne Nagel (5.62) à Liévin (France) il y a dix ans.

Interrogé sur la possibilité d'un triplé jamaïcain sur 100 m cet été aux JO de Londres, Powell a assure que c'était "très possible". "On a des sprinteurs fantastiques. Mais rien n'est jamais certain. Pas même pour Usain Bolt."

Cinq des sept meilleurs performeurs de l'histoire sur 100 m sont en effet Jamaïcains (Bolt, Powell, Carter, Mullings -actuellement suspendu pour dopage- et Yohan Blake, champion du monde en titre).

Si la Jamaïcaine Veronica Campbell-Brown, double championne olympique du 200 m, a remporté le 50 m en 6 sec 08/100, l'athlète la plus en vue côté féminin a été Lolo Jones, la grande malheureuse des JO-2008 sur 100 m haies.

Opérée du dos à la fin de l'été, Jones a effectué un +come back+ remarqué, s'imposant en 6.78 sur 50 m haies, devant la Britannique Tiffany Porter (6.83).

"Je vois des progrès tous les jours, a indiqué la hurdleuse de l'Iowa. Mais comme je l'ai déjà appris à mes dépens, tout peut arriver dans ce sport."

Jackie Joyner-Kersee est seule Américaine à avoir couru un 50 m haies plus vite que Jones (6.67 à Reno en 1995, mais à 1300 m d'altitude).

Cette dernière s'impose d'emblée comme une favorite pour un troisième titre mondial d'affilée sur 60 m haies, en mars à Istanbul.

A la grande surprise du public new yorkais, la perchiste américaine Jenn Suhr, vice-championne olympique, a fait trois petits tours et puis s'en va en manquant ses trois essais dès sa barre d'ouverture (4,52 m).