Ligue1: Lyon, Paris et Montpellier assurent... Auxerre en pleine crise...

FOOTBALL Le tour des stades de la 21e journée...

R.S.

— 

Les joueurs Lyonnais lors de leur victoire contre Dijon, le 28 janvier 2012 en Ligue 1 à Lyon.
Les joueurs Lyonnais lors de leur victoire contre Dijon, le 28 janvier 2012 en Ligue 1 à Lyon. — REUTERS

Les résultats

Auxerre 1 – 3 Nancy
Mollo (66'), Niculae (68' et 78'), Cissé (82')

Brest 0 - 1 Paris SG
(Bisevac 7')

Lorient 1 – 1 Sochaux
Romao (63'), Bakambu (80')

Lyon 3 – 1 Dijon
Briand (9'), Sankharé (61'), Gomis (84'), Lacazette (89')

Nice 0 – 1 Montpellier
Giroud (90')

Toulouse 1 – 0 Caen
Rivière (36')

A 21h

Lille - Saint-Etienne

Dimanche, à 17h

Evian-Thonon – Bordeaux

Valenciennes – Ajaccio

A 21h

Rennes – Marseille

Pour revivre les matchs en live, cliquez ici

Le sauveur

Olivier Groud ne lâche jamais. Même après avoir raté un pénalty, buté pendant toute une rencontre sur un gardien en fusion. A une poignée de secondes de la fin du match contre Nice, le Montpelliérain a décoché un missile du pied gauche pour offrir la victoire à son équipe. Ospina l’a seulement effleuré après avoir repoussé tous les assauts de l’attaquant international, bien seul en tête du classement des buteurs de L1 avec 15 réalisations (devant Rémy 9).

Le geste

Un contrôle du droit, une feinte de corps avec vrille, puis une frappe pied gauche sous la barre. Bafétimbi Gomis était inspiré au moment de conclure, samedi soir contre Brest. En baladant la défense dijonnaise, l’attaquant lyonnais a redonné l’avantage à son équipe, après une grosse erreur d’arbitrage sur l’égalisation dijonnaise. Et marqué l’un des plus beaux buts de ce début d’année.

L’incident

«Après les poulets, les chèvres», «Seule la pluie mouille vos maillots»… Les supporters auxerrois avaient des messages à passer à leurs joueurs, encore battus à domicile contre Nancy (1-3) et sortis sous l’escorte des CRS. Les banderoles déployées en tribune leur rappellent juste que le club bourguignon glisse dangereusement dans les profondeurs du classement. A cette allure là, c’est en Ligue 2 que les supporters du club ressortiront leurs banderoles.

La première

Impossible de lui arracher le ballon à la fin du match. Milan Bisevac voulait conserver ce précieux souvenir, symbole d’un match réussi. Face à Brest, le défenseur serbe a inscrit l’unique but du match en poussant dans le but sans vraiment le vouloir un ballon à la réception d’un corner. Son premier but sous les couleurs du PSG. Forcément, cela se fête.

Le revenant

A huit millions le transfert l’été dernier, Emmanuel Rivière  n’a pas vraiment rentabilisé l’investissement consenti par le TFC. Face à Caen, l’ancien Stéphanois a retrouvé le chemin des filets, lui qui n’avait marqué qu’un seul but en L1 cette saison, lors de la 6e journée, contre Bordeaux. Epargné par les blessures et titularisé par Alain Casanova, sa carrière toulousaine peut maintenant (réellement) commencer.