Top 14: dernières passes d'armes avant le Tournoi des Six nations

© 2012 AFP

— 

Le duel de prestige entre le Racing et Toulouse au Stade de France, le déplacement piège de Clermont au stade Chaban-Delmas face aux ambitieux Béglais et la visite de Biarritz à Castres sont les points forts de la 16e journée du Top 14, une semaine avant l'ouverture du Tournoi des six nations.
Le duel de prestige entre le Racing et Toulouse au Stade de France, le déplacement piège de Clermont au stade Chaban-Delmas face aux ambitieux Béglais et la visite de Biarritz à Castres sont les points forts de la 16e journée du Top 14, une semaine avant l'ouverture du Tournoi des six nations. — Pascal Pavani afp.com

Le duel de prestige entre le Racing et Toulouse au Stade de France, le déplacement piège de Clermont au stade Chaban-Delmas face aux ambitieux Béglais et la visite de Biarritz à Castres sont les points forts de la 16e journée du Top 14, une semaine avant l'ouverture du Tournoi des six nations.

Vendredi soir, Montpellier s'est relancé dans la course à la phase finale en obtenant un succès bonifié aux dépens du Stade français (38-6) au stade Du Manoir, en ouverture de la journée, dans une rencontre engagée, intense et pleine d'intentions.

Grâce à ce troisième succès d'affilée en championnat, le sixième lors des sept dernières journées, l'équipe de Fabien Galthié grimpe pour la première fois de la saison à la quatrième place et peut aborder la fin du championnat avec le réel espoir de participer aux barrages, comme l'an passé.

. Racing-Métro (6e) - Toulouse (1er): le 26 mars 2011, le Racing écrasait (43-21) le Stade Toulousain au Stade de France. Quelques semaines plus tard, le club francilien échouait aux portes de la finale, remportée par les Toulousains. Cette saison, le Racing aborde ce match avec beaucoup plus de pression, éliminé sans ménagement de la Coupe d'Europe et en quête constante de certitudes sur le terrain. Et les Toulousains, même sans la plupart des internationaux du XV de France laissés au repos, entendent frapper un grand coup au Stade de France pour maintenir, voire augmenter leur avance en tête du classement.

. Bordeaux-Bègles (9e) - Clermont (2e): le stade Chaban-Delmas, enceinte habituelle des Girondins de Bordeaux, réussit plutôt bien aux Béglais, qui n'y ont pas encaissé le moindre essai et y ont mis à terre le Racing et le Stade Français. Clermont doit donc éviter le piège pour ne pas laisser filer le Stade Toulousain en tête du classement, mais probablement sans la plupart de ses internationaux français qui devraient être laissés au repos en prévision du Tournoi.

. Toulon (3e) - Bayonne (13e): Les Toulonnais n'ont pas oublié le revers infligé dès l'entame de la saison dernière par les Bayonnais (26-22) au stade Mayol, qui avait plombé leur saison. La situation, depuis, a bien changé. Toulon, bien qu'empêtré dans l'affaire Boudjellal --suspendu 130 jours pour ses propos sur l'arbitrage--, est au contact des leaders Toulouse et Clermont. Bayonne, de son côté, est relégable, enferré dans une crise interminable dont le dernier épisode fut le licenciement, 40 jours après son arrivée, de Jean-Pierre Elissalde. Un nouveau revers et l'Aviron s'approcherait dangereusement de la dernière place.

. Castres (4e) - Biarritz (12e): Eliminés sans gloire de la Coupe d'Europe --5 défaites en six matches--, les Castrais retrouvent le Top 14 pour un second souffle. Leur dernière sortie, à Paris face au Stade Français, avait tourné au cauchemar. La victoire à domicile est donc recommandée contre les Biarrots enfin sortis de la zone de relégation et qui, guidés par Dimitri Yachvili et Imanol Harinordoquy, ont montré de sérieux signes d'amélioration, tant à Agen (15-6) qu'au plan européen. Avant un "doublon" contre Toulouse pendant le Tournoi des six nations, le BO doit poursuivre sur sa lancée dans le Tarn.

. Lyon OU (14e) - Agen (7e): le promu lyonnais n'avait pas démérité au match aller, en inscrivant deux essais sans en encaisser un seul et en ramenant le point de bonus défensif du stade Armandie (24-18). Samedi, les hommes de Raphaël Saint-André ne sauraient se contenter d'un autre résultat que la victoire, qui pourrait leur permettre de sortir de la zone de relégation en cas de nouveaux revers de Bayonne et Biarritz. Récemment battu à domicile par le BO, Agen doit rattraper le coup à l'extérieur pour rester au contact des six premières places.

. Brive (11e) - Perpignan (10e): malheur au vaincu de ce duel de bas de tableau, qui se verrait pratiquement condamné à jouer le maintien. Les Corréziens, qui restent sur une série de huit matches sans victoire en Top 14, se sont offert une bouffée d'oxygène en Challenge européen, dont ils disputeront les quarts de finale. Perpignan a raté cette qualification et doit impérativement rééditer sa victoire du match aller avant un déplacement plus délicat à Montpellier. Les Catalans peuvent compter sur les internationaux français Maxime Mermoz et Gallois James Hook.

Résultats de la 16e journée du Championnat de France Top 14 de rugby:

vendredi

Montpellier - Stade Français 38 - 6

. reportés

(14h15) Toulon - Bayonne

Brive - Perpignan

Castres - Biarritz

Lyon OU - Agen

(16h15) Racing-Métro - Stade Toulousain

(20h45) Bordeaux-Bègles - Clermont

Classement: Pts J G N P pp pc dif bonus
1.Stade Toulousain 56 15 12 1 2 409 228 181 6
2.Clermont 50 15 11 1 3 344 194 150 4
3.Toulon 40 15 8 2 5 294 221 73 4
4.Montpellier 40 16 8 1 7 358 308 50 6
5.Castres 40 15 8 2 5 323 285 38 4
6.StadeFrançais 39 16 8 1 7 347 359 -12 5
7.Racing-Métro 36 15 7 1 7 325 305 20 6
8.Agen 36 15 8 1 6 276 283 -7 2
9.Bordeaux-Bègles 30 14 7 0 7 253 320 -67 2
10.Perpignan 27 15 5 1 9 242 347 -105 5
11.Brive 24 15 3 1 11 231 242 -11 10
12.Bayonne 23 15 4 2 9 242 330 -88 3
13.Biarritz 23 15 4 2 9 194 326 -132 3
14.Lyon OU 20 14 3 2 9 185 275 -90 4

NDLR: Victoire = 4 pts, nul = 2 pts, défaite = 0 pt

Bonus: 1 pt pour une victoire avec 3 essais de plus que l'adversaire, 1 pt pour une défaite de 7 pts ou moins.

Les 2 premiers qualifiés pour les demi-finales.

Les clubs classés de 3 à 6 disputent des barrages pour les demi-finales.

Les 2 derniers en Pro D2.