Top 14: Montpellier corrige le Stade Français et passe 4e

© 2012 AFP

— 

Montpellier s'est relancé dans la course à la phase finale en obtenant un succès bonifié aux dépens du Stade français (38-6), vendredi au stade Du Manoir, en ouverture de la 16e journée du Top 14 de rugby, dans une rencontre engagée, intense et pleine d'intentions.
Montpellier s'est relancé dans la course à la phase finale en obtenant un succès bonifié aux dépens du Stade français (38-6), vendredi au stade Du Manoir, en ouverture de la 16e journée du Top 14 de rugby, dans une rencontre engagée, intense et pleine d'intentions. — Pascal Guyot afp.com

Montpellier s'est relancé dans la course à la phase finale en obtenant un succès bonifié aux dépens du Stade français (38-6), vendredi au stade Du Manoir, en ouverture de la 16e journée du Top 14 de rugby, dans une rencontre engagée, intense et pleine d'intentions.

Grâce à ce troisième succès d'affilée en championnat, le sixième lors des sept dernières journées, l'équipe de Fabien Galthié grimpe pour la première fois de la saison à la quatrième place et peut aborder la fin du championnat avec le réel espoir de participer aux barrages, comme l'an passé.

Pour sa part, le Stade français a confirmé ses soucis récurrents à l'extérieur, où il n'a obtenu jusque-là qu'un seul succès. Même s'il a bien résisté tout au long de la première période, il n'a jamais été en mesure par la suite de contester la domination héraultaise.

Montpellier effectuait un premier break juste avant la mi-temps pour mener de dix points (13-3, 39e). A la suite d'une pénalité du buteur parisien Dupuy qui rebondissait sur le poteau, Trinh-Duc et Nagusa initiaient une relance de leurs 22 mètres, parachevée par l'essai de l'ailier argentin Bustos Moyano.

L'équipe de Fabien Galthié, ulcéré contre l'arbitre qui avait refusé un essai à Nagusa (30), s'était heurtée jusque-là à une défense agressive et compacte des Parisiens, très vigilante autour du demi d'ouverture international Trinh-Duc. Par ailleurs, leur buteur Bustos Moyano, qui manquait de réussite, concrétisait l'occupation territoriale de ses partenaires par seulement deux pénalités.

A défaut de convertir sa domination dans ses tentatives au pied, Montpellier ajoutait un deuxième essai peu après l'heure de jeu (62e) grâce au centre sud-africain Bosch, qui profitait d'un subtil coup de pied de Trinh-Duc.

Après deux tentatives infructueuses par Nagusa (62) et Tulou (69), Montpellier s'offrait le bonus offensif grâce à deux essais de ses ailiers. L'ailier fidjien Nagusa exploitait un nouveau service au pied de Trinh-Duc, avant que Bustos Moyano n'inscrive son second essai personnel, traduisant la démonstration offensive du vice-champion de France.

Résultats de la 16e journée du Championnat de France Top 14 de rugby:

vendredi

Montpellier - Stade Français 38 - 6

. reportés

(14h15) Toulon - Bayonne

Brive - Perpignan

Castres - Biarritz

Lyon OU - Agen

(16h15) Racing-Métro - Stade Toulousain

(20h45) Bordeaux-Bègles - Clermont

Classement: Pts J G N P pp pc dif bonus
1.Stade Toulousain 56 15 12 1 2 409 228 181 6
2.Clermont 50 15 11 1 3 344 194 150 4
3.Toulon 40 15 8 2 5 294 221 73 4
4.Montpellier 40 16 8 1 7 358 308 50 6
5.Castres 40 15 8 2 5 323 285 38 4
6.StadeFrançais 39 16 8 1 7 347 359 -12 5
7.Racing-Métro 36 15 7 1 7 325 305 20 6
8.Agen 36 15 8 1 6 276 283 -7 2
9.Bordeaux-Bègles 30 14 7 0 7 253 320 -67 2
10.Perpignan 27 15 5 1 9 242 347 -105 5
11.Brive 24 15 3 1 11 231 242 -11 10
12.Bayonne 23 15 4 2 9 242 330 -88 3
13.Biarritz 23 15 4 2 9 194 326 -132 3
14.Lyon OU 20 14 3 2 9 185 275 -90 4

NDLR: Victoire = 4 pts, nul = 2 pts, défaite = 0 pt

Bonus: 1 pt pour une victoire avec 3 essais de plus que l'adversaire, 1 pt pour une défaite de 7 pts ou moins.

Les 2 premiers qualifiés pour les demi-finales.

Les clubs classés de 3 à 6 disputent des barrages pour les demi-finales.

Les 2 derniers en Pro D2.