Mourad Boudjellal suspendu 130 jours pour la «sodomie arbitrale»

RUGBY Le président toulonnais a été sanctionné par la commission de discipline de la LNR...

A.M.

— 

Mourad Boudjellal, président du RC Toulon, est dans le collimateur de la Ligue de rugby. 
Mourad Boudjellal, président du RC Toulon, est dans le collimateur de la Ligue de rugby.  — VILLALONGA KARINE/SIPA

C’est ce qui s’appelle marquer le coup. Le président toulonnais Mourad Boudjellal a été suspendu 130 jours par la commission de discipline de la ligue nationale de rugby pour «atteinte à l’image du rugby, à l’éthique et à la déontologie sportive». Le patron du RCT avait déclaré en janvier dernier, après un match perdu contre Clermont, avoir été victime de «sodomie arbitrale». Durant cette période de suspension, il ne pourra pas assister aux matchs officiels, jusqu’au 3 juin 2012.

Lors de son audition devant la commission mercredi midi, à Paris, Boudjellal expliquait avoir été «dans une culture différente. Si vous regardez Les Nuls ou Groland, la sodomie ne choque personne. Cela étant, je reconnais que je mérite une sanction.» Celle-ci aurait pu être encore plus sévère, puisque le trublion du rugby français risquait une radiation pure et simple.