Jérôme Fernandez: «On a eu un problème de mental»

HANDBALL La capitaine de l'équipe de France relativise l'élimination des Bleus après la défaite face à la Croatie...

Bertrand Volpilhac, en Serbie

— 

Jérôme Fernandez face à la Croatie, le 24 janvier 2012
Jérôme Fernandez face à la Croatie, le 24 janvier 2012 — Darko Vojinovic/AP/SIPA

De notre envoyé spécial à Novi Sad,

Dans sa voix, il n’y a pas d’énervement, et encore moins de déception. Juste après l’élimination de l’équipe de France de l’Euro, le capitaine des Bleus Jérôme Fernandez préfère relativiser la défaite, à laquelle il s’attendait. Pour lui, le problème est surtout mental.

Comment analyser le match à deux vitesses de l’équipe de France?
On s’est bien battus mais on n’avait pas le niveau de cette équipe de Croatie aujourd’hui. Toute cette confiance qui s’est effritée fait que l’on avait que 40 ou 45 minutes de temps de jeu contre cette équipe. Quand on est à 100% c’est déjà dur contre eux. Et là, on n’était certainement pas à 100%... C’est logique que la Croatie continue l’aventure.

>> Un match à revivre en live comme-à-la-maison

Quel a été le problème de la France dans cet Euro?
Il est mental. On a perdu beaucoup de confiance sur ce début de compétition. Maintenant, il va falloir se reconstruire mentalement chacun de son côté, bien terminer la saison et revenir gonflé à bloc au mois de juin (avant les J.O). C’est la seule manière de retrouver notre enthousiasme, qui est parti avec notre confiance. On a commencé à se regarder les uns les autres, à avoir des doutes et après, c’est le tout qui s’effrite.

Elle est dure à vivre, cette fin de règne?
Oui, surtout avec un effectif de cette qualité. Mais personnellement, j’ai  vécu ça plein de fois dans ma carrière. Toutes les séries ont une fin, et ça montre à tout le monde le caractère exceptionnel de ce qu’on a pu faire pendant quatre ans.