Football: Agacé par la défaite, Eric Gerets s'énerve en conférence de presse

SB

— 

Les journalistes de Marseille s’en souviennent encore: Eric Gerets a la répartie bien aiguisée. Désormais sélectionneur du Maroc, l’entraîneur belge a connu une première désillusion hier, lors de la défaite des siens face à la Tunisie (1-2), à l’occasion du premier match des Lions de l’Atlas lors de la CAN 2012. Serein au moment de se présenter à la conférence de presse d’après-match, Eric Gerets n’a pas tardé à s’énerver. A la première question d’un journaliste marocain, qui tentait de comprendre pourquoi Marouane Chamakh, qui squatte le banc d’Arsenal, était titulaire avec sa sélection, le Belge a donné une réponse très claire: «Je vous propose d’envoyer votre candidature pour le poste de sélectionneur. Comme ça, je pourrais prendre votre place et poser des questions encore plus bêtes». Agacé, Gerets n’a épargné personne, pas même l’attaché de presse de l’Union africaine de football, dont le téléphone a sonné pendant la conférence de presse: «La première leçon dans votre job, c’est d’éteindre son portable en conférence de presse.» Espérons pour les journalistes présents sur place que le Maroc remportera son prochain match…