Tours veut sa revanche

Jean Christophe Magnenet

— 

Les Cannois vont retrouver sur leur parquet une équipe tenante du titre.
Les Cannois vont retrouver sur leur parquet une équipe tenante du titre. — S. SENAUX / ARCHIVES CHArDON ARDENT

«Ils ont deux bonnes raisons de vouloir nous battre. » Laurent Tillie s'attend à un match difficile. Le coach de l'AS Cannes va voir ses joueurs affronter l'équipe de Tours, ce soir à partir de 20h, pour les quarts de finale de la Coupe de France. Un match que les Tourangeaux vont évidemment vouloir remporter afin de poursuivre l'aventure de la Coupe, mais pas seulement. Samedi soir, à l'occasion de la 16e journée du championnat de France, les Cannois, englués dans le ventre mou du classement, ont déjà reçu sur leur parquet du palais des victoires ces mêmes adversaires, alors en tête de la Ligue A... et ont réussi à les battre (3-1), déjouant les pronostics ! Tours a alors perdu son leadership. « Ils ont commencé un peu tranquille, nous avons fait une bonne entame puis réussi à garder le rythme, à être constants », détaille Laurent Tillie.

Cundy incertain
Les Tourangeaux vont donc vouloir leur revanche ce soir. « Dans un autre état d'esprit, ils vont sûrement être plus efficaces tactiquement », prédit l'entraîneur cannois. De son côté, le technicien va peut-être devoir se passer du réceptionneur Nicholas Cundy, blessé au pied. « Mais avec un peu de chance, s'ils prennent leur avion à temps, je pourrais récupérer deux joueurs camerounais, David Feughouo et Didier Sali Hile, qui étaient avec leur sélection nationale », indique-t-il. « Si on gagne ce match, on a un boulevard devant nous », sourit Laurent Tillie. Une compétition qui pourrait booster les Cannois, encore à la peine en championnat et loin d'être qualifiés pour les play-offs.