Le risque d'indigestion n'effraie pas les Lyonnais

Stéphane Marteau

— 

« Cela fait trois ans que l'OL n'a pas gagné un trophée », rappelle Gonalons.
« Cela fait trois ans que l'OL n'a pas gagné un trophée », rappelle Gonalons. — A. REAU / SIPA

C'est une situation à laquelle l'OL n'avait plus été habitué depuis cinq ans. A l'instar de l'OM, la formation de Rémi Garde peut se targuer d'être encore en lice dans toutes les compétitions (championnat, Coupe de France, Coupe de la Ligue, Ligue des champions). « C'est super intéressant de pouvoir jouer tous ces challenges », a confié Gérald Baticle, l'un des adjoints de Rémi Garde, sur OLTV. Les Lyonnais vont néanmoins être confrontés à une surcharge de travail conséquente puisqu'ils devront disputer sept rencontres lors des trois prochaines semaines. Ce programme alléchant pourrait s'avérer être un véritable casse-tête pour Rémi Garde, contraint de jongler avec un effectif handicapé par les suspensions (Källström et Lovren samedi contre Dijon), les blessures (Cris, Gourcuff) et les absences (B. Koné, S. Koné et Mensah à la CAN) de bon nombre d'éléments. Si Hugo Lloris estimait il y a deux semaines que « l'OL n'a pas l'effectif pour jouer sur tous les tableaux », ses partenaires ne semblent toutefois pas disposés à faire d'impasse dans l'immédiat. « On est ambitieux, affirme Maxime Gonalons. Cela fait trois ans que l'OL n'a pas gagné un trophée. On se doit d'en gagner un, alors on ne lâche rien. »