Mickaël Firmin a chassé le doute

— 

Le milieu espère prolonger au TFC.
Le milieu espère prolonger au TFC. — F. Scheiber/20 Minutes

Invité surprise voici dix jours à Paris (3-1), Mickaël Firmin espère enchaîner samedi contre Caen. Plutôt à l'aise malgré la défaite du TFC au Parc des Princes, le jeune milieu de 21 ans a confirmé son regain de forme, après avoir disparu pendant plus de deux mois des feuilles de match de L1. « J'ai connu un passage à vide après le déplacement à Auxerre (2-0, le 6 novembre), reconnaît l'Aveyronnais, formé au club. Je m'étais trouvé moyen sur cette rencontre, et j'ai eu du mal à l'encaisser. J'ai connu une petite période de doute au sujet de mes capacités. Cela se ressentait dans la qualité de mes entraînements. La trêve m'a fait beaucoup de bien. »
Combatif sur le terrain, posé en dehors, Firmin appartient à la corporation discrète mais précieuse des joueurs de club. « Comme Pantxi [Sirieix] et Antoine [Devaux] », précise Alain Casanova. « Ce sont des éléments très importants dans une équipe », ajoute l'entraîneur toulousain. Le néoprofessionnel aux six matchs en L1 ne cherche pas à décoller cette étiquette. « Il ne faut pas se prendre pour ce que l'on n'est pas, indique-t-il. Je suis un joueur de devoir, qui défend énormément. Mais je suis jeune et j'ai une marge de progression importante, même si mes qualités techniques ne se situent pas au-dessus de la moyenne. Je dois amener davantage offensivement, j'en suis capable. » Autre objectif de l'étudiant en IUT Tech de Co : prolonger un contrat qui expire en juin. Celui-ci pourrait être atteint d'ici quelques semaines.N. S.