Drancy et Paris peuvent y croire

— 

La Jeanne d'Arc de Drancy brûle de désir pour la Coupe de France. Tombeur de Limoges en 16es de finale, l'équipe francilienne de CFA n'a pas été trop défavorisée par le tirage au sort des 8es, hier soir. Les banlieusards se déplaceront en Corse, où ils affronteront le Gazélec (National). « On essaiera de s'appuyer sur le match contre Nice de l'an dernier pour passer », a-t-on expliqué hier au club de Seine-Saint-Denis. Les Drancéiens ne s'étaient inclinés que 0-1 en huitièmes de finale.
Par ailleurs, le PSG, seul autre club d'Ile-de-France encore en live, se déplacera chez un autre pensionnaire de Ligue 1, Dijon. Un mauvais souvenir pour les Parisiens, qui ont été éliminés en Coupe de la Ligue par cette même équipe dijonnaise. « On va essayer de ne pas rééditer le même match », a confié le dirigeant parisien Alain Roche sur Eurosport. Le PSG est en tout cas attendu fébrilement par Dijon. « Pour nous, ce sera le match d'une vie, a déclaré Karl Olive, conseiller en communication du président. Pour Paris, j'espère que ce sera le match d'un soir. »