« Des cadets face à des seniors »

— 

Strasbourg et Massy évoluent dans la même division, mais ne jouent pas au même niveau. Hier, les hommes de Philippe Braem ont subi la puissance des Franciliens, nouveaux leaders de Fédérale 1 (15-34). « Devant, on a été solide, on les a inquiétés mais derrière, on aurait dit des cadets face à des seniors », constate l'entraîneur strasbourgeois. Malgré ce revers, le RC Strasbourg peut se réjouir, car son rival pour le maintien, Orléans, s'est incliné à Montluçon (28-20) et pointe toujours trois points derrière.F. H.