bruno remplit son contrat

joseph delouvrié

— 

La fenêtre de tir était mince. Gianni Bruno ne l'a pourtant pas ratée. Entre le départ, d'abord temporaire mais probablement définitif de Moussa Sow, et l'arrivée de l'ex-Lensois Nolan Roux, le jeune attaquant a eu droit à quelques minutes de jeu. Très peu, mais finalement assez pour se montrer à son avantage. Après être entré en fin de match lors des deux dernières sorties du LOSC (les défaites à Lyon et Marseille), il a, samedi soir, libéré son équipe, en difficulté face à Compiègne (CFA), en inscrivant de la tête le seul but de la rencontre (1-0) lors de la prolongation.
L'année 2012 commence donc en fanfare pour Gianni Bruno. Deux premières en Ligue 1, face à des cadors, puis un premier but en Coupe de France : de quoi faire tourner la tête d'un joueur de vingt ans. « J'ai marqué, je suis content, mais ce n'est pas pour autant que je vais prendre la grosse tête », a néanmoins déjà réfuté à chaud l'avant-centre, dans Nord Eclair.

Négociations entamées
« Personne n'a été à son meilleur niveau », a pesté Rudi Garcia à la sortie de la rencontre. Certains s'en sont tout de même mieux sortis que d'autres. Notamment l'international espoirs belge, qui s'est offert, en un peu plus d'une demi-heure, un bon coup de projecteur. Une bonne opportunité alors que son contrat se termine en juin 2012.
Prolongé d'une seule année l'été dernier par le LOSC, Gianni Bruno est en passe de voir les choses évoluer. « Le coach croit beaucoup en lui, indique le directeur général adjoint lillois Frédéric Paquet. A sa demande, des négociations ont été entamées depuis un certain temps. ». Le buteur pourrait donc prolonger l'aventure avec le LOSC bien plus loin qu'en huitièmes de finale de la Coupe de France, où le Liégeois vient d'envoyer son club.

un derby en 8e

Lille défendra son titre à Valenciennes en 8e de finale. Un derby qui aura lieu le 7 ou 8 février au stade du Hainaut. « On ne peut même pas savourer la qualification qu'on a déjà les soucis du prochain match », a pesté Daniel Sanchez.