Revivez France-Slovénie (28-26) en live comme-à-la-maison

A.M. (S.B. pour le live)

— 

Claude Onesta, le sélectionneur de l'équipe de France, et Nikola Karabatic, le 20 janvier 2012, à Novi Sad.
Claude Onesta, le sélectionneur de l'équipe de France, et Nikola Karabatic, le 20 janvier 2012, à Novi Sad. — Darko Bandic/AP/SIPA
France - Slovénie :  0-1
60e: Bon, être toujours en course en étant aussi mauvais, c'est forcément que cette équipe a quelque chose. On souffle, et on continue à prier pour la bande à Onesta. Bonne soirée!
59e: Oui Fernandezzzzz! Il plante le Jay!!! Mais quel horreur cette partie... La France est encore en course pour les 1/2 finale. Il chiale Fernandez!
59e: Faut la garder la plus longtemps possible, chercher la faute. C'(e(st parti.
59e: Temps mort demandé par Onesta. "Cette balle vous allez la pousser jusqu'au bout". Il reste 20 secondes. ça joue la survie.
59e: C'est Dieu Omeyer!!!! Encore un duel gagné, c'était une balle d'égalisation...
59e: Allez on tient, possession française. Loupé!!!
58e: Bon. j'ai plus d'ongles là. On est au bord du gouffre. Omeyer nous tient la tête en dehors de l'eau...
57e: Si on en reste là, le dernier carré est encore possible. Je vous le rappelle.
56e: Rien, mais rien, n'est épargné aux Bleus. Deux minutes pour Dinart!!! Faut tenir.
57e: Oh Honrubia!!! Une attaque foutraque au possible conclue par un tir dans le dos du petit derneir des Bleus. C'est au fond, mais c'était vraiment n'importe quoi!!!
56e: Oui Joli, oui Joli!!!! Fallait avoir le mental pour ce péno là, et c'est au fond.
56e: Péno et encore une exclusion slovène. On en profite, cette fois?
55e: A cinq minutes de la fin, le jeu français est toujours friable, et le mental, j'en parle pas. Et Karabatic, bah, voilà. Il est porté disparu.
54e: Est-ce qu'on pourrait pas les tordre une fois pour toutes là? Façon 2008, 2009, 2010, 2011?
53e: Alors même en sup^ériorité, on arrive à se mettre en difficulté. Faudrait m'expliquer là.
52e: Oui Omeyer!!! Il a de beaux restes l'Alsacien. Faut pousser l'avantage, et maintenant.
50e: Barracheeeet! Il pâsse à deux dois de finir en fauteuil roulabnt, mais ça rentre!! +2
49e: Oui Accambray! La France repasse en tête. Mais alors vraiment, ça ne tient qu'à un fil.
49e: Accambray, une nouvelle fois découpé. Deux minutes pour un slovène. C'est le moment là!!!
46e: Enfin c'était. Dinart, esseulé, ne peut pas tout faire. Retour de Karabatic.
46e: je vous confirlme, c'est la première fois.
45e: Mais oui Bertrand Gille!!!! Ce serait pas la première fois qu'on mène????
44e: Barrachet vient de se manger un slovène lancer dans la tronche. pour comparer, ça dopit être comme un train de marchandises.
43e: Abalo is on fire. Et Barrachet tient le coup. EGALITE!
42e: Début de sentiment d'injustice avec l'arbitrage. Après Twitter, ça fera une mauvaise excuse en plus.
41e: En moyenne, on met 1min30 à marquer. Côté Slovène, c'est plutôt 1sec30.
39e: Galic nous fait mal. Il va vite et tout et tout. Et pis on est toujours lamentable en défense.
37e: Alors qu'Accambray allait revenir, Barrachet se prend lui aussi deux minutes. C'est vrai, avec un moins, c'est plus facile hein les gars?
36e: Bon. On galère. Toujours. je désespère là.
36e: Oh la parade de Prost!!! Il stoppe une tentative d'Abalo... Et Accambray prend deux minutes.
34: Ooooh la roucoulette slovène!!! J'adore ce truc.
33e: Bon, égalité au niveau des tartes, Barrachet se mangeant un coup de la corde à linge que n'aurait pas renié Ray Mysterio. Supériorité numérique pour les Bleus.
33e: Chez Canal, on est scandalisé parce qu'un slovène reste à terre. Sauf que le gars en question s'est mangé une baffe de Dinart.
32e: Dinart, et c'est la 1ere fois que je vois ça, est pris au duel. ça sent pas bon ça. Du tout.
31e: Accambray fait enfin parler son bras, et la France revient à hauteur.
30e: Allez, on y retourne. Pour le moment, c'est pas terrible, mais les Bleus sont toujours dans la course.
30e: MI-TEMPS! Les Bleus galèrent, mais sont toujours en vie, avec un seul pion de retard. Tout autre résultat qu'une victoire est absolument inenvisageable... A toute!
29e: ENFIN! Les Bleus reviennent à hauteur de la Slovénie, grâce à deux pions d'Abalo...
29e: Abalo nous la fait en plongeant. On est encore vivant.
28e: Il fait du bien Barrachet. Refiler lui le ballon les gars, c'est le seul qui est chaud!!!
27e: Bon, ben, le réveil des Français, c'est fini. La Slovénie reprend le large.
25e: Bon, c'est toujours le sosie de Karabatic qui traîne sur le parquet...
25e: Je profite du temps-mort pour écouter le coach slovène. Je comprends rien, mais ça a l'air sympa ces consignes. Onesta: "Il faut que vous soyez sur cette base arrière-arrière", je comprends rien non plus.
24e: Voilààààà! Barrachet vole un ballon et ça marque. On revient à un but.
23e: ENFIN! Le premier but de Karabatic. Ca va nous le débloquer ça.
22e: Bon, les petits amis, ce serait pas une vilaine idée de profiter des deux minutes slovènes pour revenir au score.
21e: Ah ça y est, Brindelle commence à râler contre les arbitres. Et Bingo vient de se faire cravater en beauté. Il marque et ça prend deux minutes.

20e: Y a un peu de mieux. Un tout petit peu. G.Joli plante encore un péno.

20e: Ah et sinon, un jour, j'aimerai comprendre où Bertrand Gille prend du plaisir sur un terrain. Il passe ses matchs à se faire mâcher par les défenses adverses. Mais péno là.
20e: Bon. Un péno de plus pour les Slovènes. Omeyer galère, mais il est pas aidé par ses potes.
19e: Bon, il se passe quoi en défense là? On dirait Arles-Avignon les gars! Une PASSOIRE.
19e: Les bras tremblent partout chez les Bleus, sauf chez qui Guillaume Joly. -3
17e: Si vous cherchez des explications à ce tournoi raté, j'en ai une. Pour la 1ere fois, on a envoyé Bertrand Volpilhac couvrir le hand. Cherchez plus.
16e: Ouf. Jérôme Fernandez nous plante enfin un but.
16e: Donc le gardien slovène s'appelle Prost. Blague? Pas blague?
14e: On prend cher!!!! l'ami Galic envoie les Slovènes à +4. Il est temps de rentrer à la maison là les gars!!!
11e: Bon, ça force les tirs côté français, et comme ça défend assez bizarrement, on a légèrement la tête dans le sac. (Merde la Slovénie quoi...)
10e: je vous rappelle que nos amis Islandais ont eu la gentillesse de battre la Hongrie, ce qui nous permet de rêver encore un peu au dernier carré. Bon, faut déjà battre les SLovènes.
9e: Ah le péno slovène dans la foulée. Ils vont beaucoup trop vite pour les vieilles jambes françaises. Surtout quand Abalo est en échec.
9e: Heureusement, ce vieux renard de Bertrand Gille et sa queue de cheval so 90' traine toujours pour ramsser les miettes...
8e: Début de match bien foufou, et des deux côtés. Kung-fu pour les Slovènes, refusé. Prends ça Carl Douglas!
6e: Ouf! Le premier but dans le jeu pour les Bleus, une minasse d'Accambray.
6e: Bon, je ne voudrai vous faire de peine les amis, mais nous assistons à un début de match assez horrible.
5e: Bon, le 1er ballon de Karabatic, c'est une passe qui envoie...un Slovène au but.
4e: Rien de mieux qu'un péno pour attaquer ce match. Merci Guillaume Joly.
3e: Première info, les Slovènes jouent avec une sortent de maillot de l'ESTAC. Deuxième info, déjà deux ratés en attaque pour les Bleus...
18h11: Tout d'abord, toutes mes confuses, j'attaque ce live en retard. je vous la fait courte: il faut gagner pour y croire encore un tout petit peu...

Un miracle, sinon rien. Dimanche soir, contre la Slovénie, l’équipe de France attaque le tour final de l’Euro2012. Et il n’y a plus grand monde pour espérer atteindre une demi-finale. Après deux défaites lors du premier tour, les hommes de Claude Onesta ont déjà enterré leurs ambitions, et vont tenter de boucler leurs trois derniers matchs sur une note positive, histoire d’attaquer la préparation des Jeux Olympiques un plus rassurés. N’empêche, l’aventure serbe n’est pas encore finie. Il faut trois victoires couplées à des résultats très avantageux chez les rivaux des Experts pour survivre à un début de compétition catastrophique.

Venez croire au miracle en suivant France-Slovénie en live comme-à-la-maison à partir de 18h