Mondial 2006: Fernando Morientes reste sur la touche

©2006 20 minutes

— 

L'absence de Fernando Morientes est la seule surprise de la liste des 23 joueurs espagnols communiquée lundi par Luis Aragones pour le Mondial-2006 de football mais l'attaquant paye sa mauvaise saison à Liverpool et le pari tactique du sélectionneur.
L'absence de Fernando Morientes est la seule surprise de la liste des 23 joueurs espagnols communiquée lundi par Luis Aragones pour le Mondial-2006 de football mais l'attaquant paye sa mauvaise saison à Liverpool et le pari tactique du sélectionneur. — Carmelo Rubio AFP

En 2004, le quatuor magique composé de Dado Prso, Fernando Morientes, Jérôme Rothen et Ludovic Giuly avait permis à l'AS Monaco d'atteindre la finale de la Ligue des champions contre Porto. Deux ans plus tard, seul le Croate sera du voyage en Allemagne. Après Giuly et Rothen, non retenus par Raymond Domenech dimanche, Fernando Morientes a appris hier qu'il ne disputerait pas la Coupe du monde avec l'Espagne.

Cadre incontournable depuis plusieurs années, le joueur de Liverpool s'est vu préférer Carlos Marchena, le défenseur de Valence, pourtant lui aussi peu convaincant cette saison. Fernando Morientes regardera donc Fernando Torres, David Villa et Raul mener l'attaque de la « Seleccion ». « Nous ne pouvons pas mettre les intérêts individuels avant ceux de l'équipe, même si certains bons joueurs méritaient de faire partie de l'équipe », s'est justifié le sélectionneur Luis Aragones, convaincu que son capitaine Raul « fera un grand Mondial ».

En Allemagne, Jürgen Klinsmann a lui aussi livré sa liste des 23, avec trois surprises : l'absence de Kevin Kuranyi (Schalke 04), le retour de Jens Nowotny (Bayer Leverkusen) et l'apparition de David Odonkor (Borussia Dortmund). « Jens va nous apporter son expérience des grands rendez-vous et sa polyvalence en défense, a expliqué Klinsmann, qui a fait du vif Odonkor (22 ans, aucune sélection) son Franck Ribéry. « Je sais, pour en avoir parlé avec lui, que Jürgen s'est donné beaucoup de mal pour composer cette liste, a déclaré Gerhard Mayer-Vorfelder, le président de la fédération allemande. Je suis certain que cette équipe va justifier la confiance que tout un pays a en elle. »

Sébastien Bordas