Football (Italie) : Juventus Turin, le Calcio sous le choc

©2006 20 minutes

— 

Sacrée pour la 29e fois de son histoire dimanche, la Juventus Turin connaîtra-t-elle les affres d'une relégation extra-sportive ? C'est la question que se posait l'ensemble de la presse transalpine, hier, en pleine tourmente judiciaire. Soupçonné, par le biais d'écoutes téléphoniques, d'être au coeur d'un système organisé de désignations des arbitres favorables à son club, Luciano Moggi a été entendu pendant cinq heures hier à Rome. Le directeur général de la Juve, qui a démissionné dimanche, cristallise toutes les rancoeurs d'un pays qui tombe de haut à chaque mise en examen. « Nous demandons que les deux derniers titres nous reviennent », a exigé Silvio Berlusconi, président du Milan AC, dauphin des Turinois depuis deux saisons. D'autres appellent à une refonte du système. « Si tout est vrai, Moggi et les autres devront payer. C'est peut-être l'année zéro du football », assure Simone Perrotta (AS Rome), l'un des 23 mondialistes retenus hier par Marcello Lippi. Impliqué dans une affaire de paris illégaux, le portier de la Juve Gianluigi Buffon sera néanmoins du voyage en Allemagne.