Basket féminin : USVO, vaincre le syndrome berruyer

©2006 20 minutes

— 

Comme on se retrouve. Ce soir, l'USVO se déplace à Bourges, pour la 1re manche de la finale du Championnat. Un classique, puisque les deux clubs ont raflé tous les titres de champion depuis 1994, Valenciennes ayant remporté les cinq derniers. Mais cette année, c'est Bourges qui a l'avantage psychologique, car les Berruyères ont battu leurs rivales en finale du Tournoi de la Fédération (65-72) et de la Coupe de France (56-61). « On a toutes le même objectif en tête : le titre. Mais on est très déçues de ne pas avoir tenu les précédents », note la meneuse Emmanuelle Hermouët.

Point positif, grâce au large succès sur Tarbes en demi-finale (82-46), Laurent Buffard a pu faire reposer ses cadres. « On a beaucoup tourné, c'était un choix. On aura besoin de tout le monde pour la finale », sourit le coach. Dernier avantage : la formule de cette finale, qui se dispute en deux manches gagnantes. En cas d'égalité, la « belle » aurait lieu dimanche à la salle du Hainaut.

A. M.