Football: Le derby de l'Ouest de Londres sous haute surveillance

SB

— 

La tension est l’essence même d’un derby. En Angleterre plus qu’ailleurs, ces matches particuliers créent de l’électricité, en tribunes et sur le terrain. Malheureusement, les Londoniens de Queens Park Rangers et de Chelsea n’avait pas besoin de ça, à deux jours de leur nouveau face à face au quatrième tour de la FA Cup. 

En effet, selon le Guardian, le derby de l’Ouest de Londres sera placé sous haute surveillance policière, à cause du contexte naturel de la rencontre d’une part, mais aussi à cause de l’affaire Ferdinand-Terry du 23 octobre dernier. Pour rappel, à l’issue de ce match perdu par Chelsea (1-0), le défenseur des QPR Anton Ferdinand avait porté plainte contre John Terry pour injures raciales. Selon le porte-parole des Queens Park Rangers, un large dispositif sera mis en place afin de lutter contre d’éventuelles émeutes: «Notre priorité est toujours d’assurer la sécurité et le plaisir des supporteurs. En tant que club, nous voulons promettre que le derby de l’Ouest de Londres sera calme». Il n’est toutefois pas certain que cela suffise à rassurer John Terry.