NBA: Parker et les Spurs brisent la malédiction à Orlando

© 2012 AFP

— 

Les San Antonio Spurs ont remporté mercredi à Orlando leur première victoire à l'extérieur cette saison (85-83 a.p.) grâce notamment à la réussite retrouvée de Tony Parker en quatrième quart-temps.
Les San Antonio Spurs ont remporté mercredi à Orlando leur première victoire à l'extérieur cette saison (85-83 a.p.) grâce notamment à la réussite retrouvée de Tony Parker en quatrième quart-temps. — Mike Ehrmann afp.com

Les San Antonio Spurs ont remporté mercredi à Orlando leur première victoire à l'extérieur cette saison (85-83 a.p.) grâce notamment à la réussite retrouvée de Tony Parker en quatrième quart-temps.

Cantonné à un 4 sur 12 au tir dans les trois premières périodes, le meneur français a une nouvelle fois été indispensable pour maintenir son équipe à flots face à un Dwight Howard en grande forme (24 pts, 25 rbds).

"TP" a inscrit 14 de ses 25 points dans les douze dernières minutes dans un festival de tirs (7 sur 7). Il termine la rencontre avec 25 points, 9 passes et 7 rebonds. Et avec un Tim Duncan (17 pts, 10 rbds) plus présent que la veille lors de la correction reçue à Miami (120-98), les Spurs ont réussi à arracher leur première victoire hors de leurs bases après un panier à trois points après le buzzer de JJ Reddick.

Les Dallas Mavericks de Mahinmi et Beaubois se sont, eux, inclinés sur un panier à trois points du Clipper Chauncey Billups à une seconde de la fin. Ian Mahinmi a joué 22 minutes pour 13 points et 3 rebonds. Beaubois a joué 6 minutes (2 points, 1 rebond).

Avec sa belle réussite à trois points, Mickaël Pietrus (12 points à 4 sur 7, 3 rebonds en 22 minutes) a contribué à la victoire des Celtics contre Toronto (96-73). Ce succès relance Boston qui restait sur cinq défaites.

Nicolas Batum a dû sortir, touché à un oeil, au bout de six minutes lors de la défaite de Portland à Atlanta (92-89). Selon son club, les examens médicaux n'ont révélé aucune fracture au niveau orbitaire et le joueur s'est dit confiant sur sa présence au prochain match à Toronto vendredi.

Enfin, la surprise du soir est venue de Washington, où les Wizards ont fait tomber l'actuel leader de la conférence ouest, Oklahoma (105-102), malgré les 33 points de la star du Thunder, Kevin Durant.