Football: Des supporteurs désespérés tentent de sauver leur club de la faillite

SB

— 

La version mondialisée du football s’attire les foudres de nombreux détracteurs. En cause, des sommes d’argent hors norme, et la destruction d’un monde que beaucoup adulent, celui du sport bon enfant et de la passion.

Sauf que, loin des pétrodollars, plus exactement à Trieste, dans le Frioul, quelques supporteurs tentent de sauver leur club de la faillite, en se cotisant. Actuellement en Lega Pro 1, la Triestina est financièrement au bord du gouffre. Amoureux de leur équipe, les supporteurs désespérés ont lancé le Centre de coordination Triestina Club, qui organise des récoltes de fonds afin de «couvrir les petites dépenses de gestion quotidienne».

Une belle démarche, qui risque pourtant d’être insuffisante. En effet, sur son site internet, le club a publié un communiqué assez fataliste: «Nous n’avons jamais vécu un drame sportif aussi humiliant, avec un président qui, en plus de s’être fait couper sa ligne téléphonique, ne peut plus payer son entraîneur, ses joueurs, et n’a même plus assez d’argent pour payer l’essence et la laverie». La passion ne fait malheureusement pas tout.