Football: la folie du Shanghaï Shenshua

SB

— 

Nicolas Anelka ne devrait pas rester seul bien longtemps. Transféré du côté de Shanghaï en fin d’année dernière, l’international français n’est pas loin d’être un pionnier. Si, évidemment, d’autres joueurs européens ont déjà foulé les pelouses chinoises, l’ancien joueur de Chelsea pourrait être l’initiateur d’une nouvelle délocalisation des footballeurs de renoms en fin de carrière.

Drobga, Anelka, Jet Li et Jackie Chan

Il paraît que l’argent ne fait pas le bonheur. En tout cas, il fait celui de Zhou Jun, membre de la direction du Shanghaï Shenshua. Satisfait du rayonnement international que commence à avoir son club après l’arrivée de l’ancien international français, celui qui veut à tout prix s’attacher les services de Didier Drogba a surpris son monde ce jeudi. En effet, dans une interview accordée à Dragon TV, le dirigeant chinois a évoqué, avec un sens de la métaphore cinématographique bien aiguisé, que l’arrivée de l’attaquant ivoirien était en bonne voie: « Les représentants du joueurs n’ont jamais rompu les négociations. C’est bon signe. C’est comme faire un film avec Jet Li ou Jackie Chan. Une fois que vous avez des acteurs connus qui signent, les autres ont confiance et veulent venir».

Déjà deux autres renforts

Outre le dossier Drogba, les Chinois seraient en train de finaliser l’arrivée de l’Argentin Andrés D’Alessandro. Selon L’Equipe, l’ancien meneur de jeu de River Plate et éternel espoir du football albiceleste va signer un contrat de deux ans qui lui rapportera 10 millions d’euros. Par ailleurs, le Shanghaï Shenshua s’est déjà attaché les services de Joel Griffiths, attaquant australien de 32 ans, buteur à 28 reprises sous les couleurs du Beijing Guo’an la saison passée.