Louvel s'engage enfin pour Furiani

— 

Les supposés opposants se déclarent finalement un à un favorable à la pétition de solidarité envers les victimes de Furiani. L'idée serait qu'aucune rencontre ne soit jouée en France le 5 mai. « M. Louvel a dit qu'il défendrait notre cas devant l'UCPF et la Ligue », a déclaré Josepha Guidicelli, satisfaite d'avoir pu faire comprendre au président du Havre qu'un banal brassard noir et une minute de silence ne suffisaient pas. La fille du technicien du RCFM disparu dans la catastrophe a pu également apprendre que si la Ligue décidait de suivre le mouvement, le principal diffuseur était obligé de s'aligner. Prochaine étape, une réunion avec Noël Le Graët, le président de la FFF, le 1er février prochain. « J'espère qu'il ne vient pas pour nous écouter, mais pour nous donner sa position, favorable ou non », prévient Josepha Guidicelli.R. C.