FOOTBALL: Real Madrid-FC Barcelone, la guerre des médias

SB

— 

Les médias espagnols sont gâtés. A peine le temps d’éliminer les derniers grammes en trop des fêtes de fin d’année que le premier clasico de 2012 pointe le bout de son nez. Pas lassés par les nombreuses rencontres entre le FC Barcelone et le Real Madrid lors de la saison 2010-2011, les journalistes espagnols jouent de malice et de mauvaise foi pour dénicher de drôles d’informations.

Dans la traditionnelle guerre des médias qui opposent journaux catalans et madrilènes, tous les coups sont permis. A ce petit jeu, les journalistes de Sport ont dégainé les premiers, avec une petite étude sur le faible nombre de pénaltys accordés à Lionel Messi: «Comment peut-on expliquer qu'aucun penalty n'ait été sifflé depuis fin 2010 pour le joueur le plus déséquilibrant du monde?". De son côté, le quotidien portugais Diario de Noticias s’est contenté d’appeler un psychologue pour expliquer que Cristiano Ronaldo était allergique aux grands matchs. Pas mal. 

Pas en reste, les Madrilènes d’AS, ont mené une opération déstabilisation du gardien remplaçant du Barça Pinto, en évoquant le manque de confiance des supporteurs catalans à son égard. Porte-malheur, José Manuel Pinto était aux buts lors de la dernière défaite madrilène face au Barça.

2-1 pour les Catalans avant ce soir, donc. Et il y a un match retour la semaine prochaine.