Le leader était trop fort pour les bordelais

Marc Nouaux

— 

Kurt Cunningham a inscrit 31 points.
Kurt Cunningham a inscrit 31 points. — S. Ortola / 20 Minutes

L'exploit n'a pas eu lieu, hier soir à Jean-Dauguet. Le coach, Claude Bergeaud avait déclaré avant le match que pour gagner, son équipe était « condamnée à faire de l'exceptionnel ». Rapidement distancés au score, ils n'ont jamais été en mesure de se transcender comme face à Limoges au mois de novembre. L'entame de match, où l'adresse n'était pas au rendez-vous, a même été rédhibitoire pour les JSA qui ne sont parvenus que dans le troisième quart-temps à effectuer un rapproché de 5 points. Mais le leader n'a jamais tremblé.

« lls ont été impressionnants »
« On est tombé contre une magnifique équipe, admire Bergeaud. Depuis le début de la saison, on n'a jamais vu une équipe jouer un basket aussi cohérent. » Son meneur, Gauthier Darrigand, dresse le même constat. « Au niveau des individualités, ils étaient supérieurs à nous. Ce soir, ils ont été impressionnants. »
Pourtant auteurs d'un « bon match », selon Bergeaud, les JSA ont subi l'efficacité des tireurs adversaires, encaissant au final, près de 100 points, pour la première fois de la saison. « Je suis fier de mes joueurs, complimente le coach bordelais. On avait du cœur et du basket. Il ne manquait que le niveau de jeu et l'adresse. On a la même quantité de tirs qu'eux mais au final, il nous en manque cinq pour être devant. » Défaits pour la deuxième fois de la saison seulement sur son parquet, les JSA sortent du match sans regrets, conscients d'avoir perdu contre plus forts qu'eux.

Chris Dunn a joué

Le meneur américain, engagé en tant que joker médical pour palier la longue blessure de Bassett a évolué pendant 26 minutes sur le parquet. Pour son premier match depuis huit mois, il a inscrit seulement 8 points et n'a pris aucun rebond.