Tennis: Federer «reste copain avec Nadal»

S.B

— 

Il paraît loin, le temps où Roger Federer et Rafael Nadal, tout de blanc vêtus, croisaient le fer amicalement alors que la nuit tombait sur le court central de Wimbledon.

En désaccord en ce qui concerne l’avenir du conseil des joueurs et la marche à suivre de la présidence de l’ATP, les deux icones du tennis mondial se donnent actuellement en spectacle sous les yeux de la presse mondial, pour la première fois, dans le mauvais sens du terme.

Invectivé par un Rafael Nadal plus indigné que gentleman, Roger Federer n’a pas tardé à répondre aux propos de celui qui l’avait accusé de faire «comme si tout allait bien pour se donner l’image d’un gentleman». Interviewé par le quotidien suisse Le Matin, l’horloger de Bâle n’a pas souhaité mettre plus d’huile sur le feu : «il est vrai que dans le passé, Rafa et moi partagions toujours le même avis, et que depuis trois mois, ce n’est plus le cas. Chacun est libre de ses opinions. Je défends moi aussi l’intérêt des joueurs, mais d’une autre manière, sans polémique. Chaque philosophie est respectable. Rafa a un fort caractère, il voudrait que des changements soient plus rapides et il exprime sa frustration. En dehors de nos divergences sur les questions politiques, nous sommes copains et nous le resterons. Je n’aurais aucune peine à l’inviter au restaurant». De quoi espérer le retour des belles accolades et des crises de rire, après un éventuel règlement de comptes sur les courts australiens.