Rigaux redonne le sourire à Lille

— 

Manches longues et œil au beurre noir. S'ils ont souri vendredi en voyant Aurélien Rigaux entrer sur le terrain, les Portelois ont dû vite déchanter. De retour sur ses terres, l'ex-espoir du BCM a subitement retrouvé son adresse pour offrir la victoire au LMBC (86-92). Pas étonnant pour un joueur « très superstitieux » que cela se soit passé un vendredi 13. « Je suis en manque de confiance, concède-t-il. Là, je me suis dit qu'il ne fallait pas me louper. » Mission accomplie donc, avec 16 points et 4 passes. « Il a un rôle de dynamiteur et peut enflammer un match, explique l'entraîneur Fabien Romeyer. Il est encore un peu fou-fou mais il progresse. » Une fougue compréhensible mais parfois néfaste à son poste. « Quand tu es à la mène, c'est toi qui diriges. Il ne faut pas s'emballer. Il faut contrôler et jouer avec la tête, explique le petit meneur (1,76m). Là-dessus, je m'améliore. » Et le LMBC, avec son duo de meneurs français Sauret-Rigaux, aussi. Au Portel, Lille, désormais neuvième de Pro B, a enchaîné une cinquième victoire d'affilée.JOSEPH DELOUVRIé