Des Ours à Toulouse et1 000 licenciés en Midi-Pyrénées

— 

Fleuron régional du football américain, les Ours de Toulouse débutent le championnat de D2 dimanche (14 h) aux Argoulets, face à Bordeaux. « Nous sommes promus, et nous accueillons le vice-champion de D2, explique Philippe Palos. Le projet consiste à retrouver l'élite d'ici cinq ans. » Le président des Ours (40 ans) dirige aussi la Ligue Midi-Pyrénées, forte d'un millier de licenciés pratiquant ce sport aussi populaire Outre-Atlantique, via la puissante NFL, que confidentiel dans nos contrées. « Il existe une très, très forte demande et on est obligés de refuser des gens, assure toutefois le « double » président. Les jeunes, notamment, recherchent une discipline avec un cadre. Or, notre sport demande beaucoup d'abnégation. C'est très structurant. » Dès onze ans, un enfant peut s'essayer au foot US dans l'un des dix clubs midi-pyrénéens. Casque et épaulière sont gracieusement fournis au nouveau venu. En Haute-Garonne, les Ours côtoient les Comètes de Montrabé, les Scorpions de Longages et les universitaires toulousains du Phoenix. Au niveau régional, le Lot, l'Aveyron, le Gers et l'Ariège restent des territoires à défricher. « Un club est en train de se créer à Cahors », précise l'ambitieux Philippe Palos.N. S.