au rayon des buteurs

Marc Nouaux

— 

Yoan Gouffran est le meilleur buteur girondin avec seulement 6 buts.
Yoan Gouffran est le meilleur buteur girondin avec seulement 6 buts. — S. ORTOLA / 20 Minutes

L'efficacité offensive, c'est un problème récurrent à Bordeaux cette saison. A Saint-Etienne, samedi, une bonne demi-douzaine d'occasions franches ont été vendangées. Pourtant, Francis Gillot n'a pas fait du poste d'avant-centre sa priorité pour ce mercato. Le point sur les attaquants axiaux sur lesquels devra s'appuyer l'entraîneur bordelais jusqu'en mai.

Yoan Gouffran, 18 matchs, 6 buts. Il a commencé à enfiler le costume de buteur grâce à ses cinq buts en cinq matchs pendant l'automne... sauf que depuis le 26 novembre, il n'a plus marqué. Certes, le plus efficace de l'effectif, il manque encore de constance. Toutefois, il est le leader offensif car il est celui qui a été titularisé le plus souvent par Francis Gillot (17 fois).

Cheikh Diabaté, 16 matchs, 4 buts. Le géant Malien est puissant et doué techniquement. Mais il est souvent à contretemps, ne sent que trop rarement les bons coups à jouer et fait preuve d'une maladresse déconcertante. S'il a eu un moment d'euphorie avec trois buts en deux matchs en septembre, il n'a plus marqué depuis trois mois. Et son départ à la CAN pour un mois ne va pas l'aider à améliorer son bilan comptable.
Anthony Modeste, 17 matchs, 3 buts. Meilleur buteur du club en L1 la saison passée avec 10 buts, l'ancien Niçois n'a pas le même rendement cette année. Souvent mis sur le banc par Gillot, il est en grosse crise de confiance. Le départ de Diabaté à la CAN devrait lui permettre d'obtenir plus de temps de jeu. C'est le moment où jamais pour lui de saisir l'opportunité pour enfin s'imposer à Bordeaux.

David Bellion, 8 matchs, 0 but. Plus ancien attaquant de l'effectif et longtemps blessé, l'Antillais a dû cravacher pour revenir dans le groupe. Prometteur lors de ses premiers matchs, il marque le pas depuis. Il a même vécu un calvaire à Saint-Etienne en ratant un penalty et trois occasions franches. Il reste néanmoins le plus adroit devant le but à l'entraînement.

Gillot annonce Obraniak « dans les 72 heures »

L'entraîneur girondin a annoncé hier soir, sur les ondes de la radio old FM, que le milieu offensif lillois Ludovic Obraniak devrait arriver « dans les 72 heures ». Alors qu'il s'était déjà entendu avec Bordeaux la semaine dernière, l'international polonais attendait un accord entre les deux clubs. Bordeaux semble donc tenir son deuxième renfort hivernal après le Brésilien Mariano.