Jean Pierre Cortesi : «La montée en N1, un immense bonheur»

©2006 20 minutes

— 

Inerview de Jean Pierre Cortesi, président de l'AS Bengalis.

En s'imposant 66-63 à Roquebrune (2e) le 29 avril, votre club a obtenu son billet pour la N1. Une montée historique...

C'est un immense bonheur. Nous étions le plus petit budget de N2 [60 000 E]. Ce qu'ont réalisé les joueuses et le coach François Giovannelli est fantastique pour un club de quartier comme le nôtre.

Vous recevez samedi Chalon-sur-Saône (5e), lors de la dernière journée de la phase régulière, avant les play-offs les 27 et 28 mai, à Cahors. Quels sont vos objectifs de fin de saison ?

Terminer par une victoire et une grande fête à domicile samedi. Puis remporter le titre de champion de France le 28 mai. Puisqu'on y est, autant aller au bout.

Avez-vous commencé à recruter pour l'an prochain ?

On y travaille. Pour se maintenir, il faudra recruter deux ou trois filles qui ont l'expérience de la N1. Tout en gardant notre ossature actuelle, composée de joueuses marseillaises.

Recueilli par Fred Azilazian