Sport

Frédéric Sarre : «Je ne serai à Gravelines que l'an prochain»

Interview du futur entraîneur du BCM

Interview de Frédéric Sarre, futur entraîneur du BCM.

Avec Bourg-en-Bresse, vous pourriez affronter le BCM, en tour préliminaire des play-offs. Cela vous gêne-t-il ?

Cela ne me pose pas de problème particulier. D'abord parce qu'il faut attendre les résultats de samedi [Bourg, 12e, rencontrerait Gravelines s'il termine 11e]. Ensuite parce que je ne serai l'entraîneur de Gravelines que l'an prochain.

Ca ne vous pose pas de soucis, mais préféreriez-vous éviter votre futur employeur ?

C'est tout le monde que je voudrais éviter ! Si on ne joue pas contre le BCM (6e), ça pourrait être Le Mans. Que du lourd ! En revanche, je pense qu'à Gravelines, on préférerait jouer Bourg plutôt que Dijon, qui a battu le BCM deux fois ces derniers temps.

Appréhendez-vous votre possible « présentation » au Sportica ?

Le Sportica réagira comme il veut. Mais il ne doit pas y avoir le moindre soupçon. Il ne faut pas être décalé par rapport à l'évènement. Bourg voudra gagner, point.

Recueilli par A. M.