Le marathon olympique de la sprinteuse Céline Distel

— 

Céline Distel aborde la dernière ligne droite de sa préparation olympique, débutée il y a quatre ans. Un véritable marathon pour la sprinteuse de 24 ans. « Pour l'instant, les Jeux me semblent encore loin, et la pression, je ne la sens pas trop. Mais, c'est vrai que c'est un événement particulier, la consécration de tout athlète. Et peu ont la chance d'y aller. » La sienne passera par le relais 4 x 100 m. « J'ai été de tous les derniers grands rendez-vous internationaux », rappelle Distel, vice-championne d'Europe avec le relais en 2010.
En individuel, la licenciée du Pays de Colmar athlétisme ne se berce pas d'illusions. « Sur 100 m et 200 m, la Fédération française a abaissé les minima internationaux. Si elle reste sur ces bases, ce sera très dur pour moi », reconnaît Distel, créditée de 11''32 sur 100 m et 23''41 sur 200 m en 2011.
D'ici les Jeux, Distel s'entraîne quotidiennement après ses journées de travail à Resodiab 67. Pour rejoindre Londres, il faudra non seulement réaliser les minima mais aussi « terminer dans les trois premières » aux championnats de France, mi-juin à Angers. « La difficulté de la saison est d'aller vite dès le mois de mai alors que d'habitude, c'est en juillet. » Seconde difficulté, trouver son second souffle en août aux Jeux.F. H.