Football (Ligue 1) : Bordeaux ne relâche pas la pression

©2006 20 minutes

— 

« La fête n'est pas gâchée mais une victoire aurait été mieux. » Pour ses adieux à la Beaujoire, Mickaël Landreau s'attendait sans doute à une meilleure fin. C'était sans compter sur un penalty de Jean-Claude Darcheville, qui a crucifié sans état d'âme le portier nantais, samedi soir, lors de la 37e journée de L1 (0-1). « Un instant, j'ai cru qu'il aurait pu l'arrêter, concédait Ricardo après le match. Mais “Darch” est fort dans ce genre de situation. »

Meilleur bordelais sur le pré, le gardien girondin Ulrich Ramé reconnaissait, pour sa part, que ses coéquipiers s'étaient présentés « relâchés ». « Heureusement, Ricardo a rectifié le tir à la mi-temps », ajoutait le milieu de terrain Julien Faubert, rentré en seconde période. Le manager des Marine et Blanc s'est pourtant passé des services de Rio Mavuba, Bruno Cheyrou et Marouane Chamakh, tous remplaçants. Toutes ses forces vives seront sans doute sur le pont samedi pour sabrer le champagne face à l'OM.

S. D.